Les moments Ekina

17/01/16
Depuis 5 ans , EKINA suit l’évolution de la culture urbaine, un phénomène maintenant au grand jour.

WHOLE FOODS MARKET est un des premiers acteurs en retail avec son installation de ferme sur le toit du magasin de BROOKLIN et la vente des produits en étage inférieur, exprimant par ailleurs la provenance des produits.WHOLE FOODS anticipe un commerce vertueux : pas de transports, moins de pollution, moins de consommations d’eau.

https://youtu.be/yaBhyjuZXyo
http://brooklyngrangefarm.com/

Gotham Greens a été approché par Whole Foods Market pour ce projet, en raison de sa position unique en tant que leader de l’industrie des serres urbaines et sur les toits dans le pays.

La France réfléchit.Pourquoi ne pas travailler le modèle sur des pôles de commerces urbains…..
http://www.aquaponiefrance.com
http://www.maisonagricultureurbaine.com/ressources-medias/revue.../lau-en-france/

En revisitant des existants, ou dans des projets en cours ou à venir, le monde des centres et des parcs commerciaux peut intégrer cette innovation, et être leader sur ces développements

Le consommateur est en marche, accompagnons le :

http://www.chezrequia.com
http://www.veritable-potager.fr

________________________________________________________________________________________________ 25/04/16 http://www.wishibam.com/ Une appli et un site qui ont du sens: le on line prend sa pleine mesure.La fondatrice n'est pas une simple geek et cela se ressent : elle aime le shopping, quoi de mieux pour parler au consommateur.... Le lancement médiatique est bien fait, ce qui devrait accélérer l'impact de WISHIBAM Une opportunité pour les marques, mais aussi pour les centres , qui peuvent y voir un service.... WISHIBAM ou SELECTIONNIST? le gagnant sera le consommateur pour plus de service Dans les deux cas, l'omnicanalité s'exprime réellement.

05/11/18

Et si......les décideurs de l'immobilier  se décidaient à simplement observer l'avenir et agir en conséquence.

Il est urgent de se détacher du présent, de la complexité des comportements des visiteurs, soumis à de multiples transformations : surinformation, omnipouvoir des GAFA, inconnu de l'intelligence artificielle, planète en danger, hésitation entre retrait de la modernité ou fusion avec le nouveau monde.

Il est urgent de faire des choix , d'avoir une ligne , d'avoir des partis pris, de les affirmer , et donc urgent d'être constant,  rassurant, engageant et....alors suivi.

Faire un choix est toujours se mettre en danger, mais un choix réfléchi est gagnant.Et l'immobilier commercial est en tout état de cause en danger par sa confusion de décisions.

Un choix cependant n'est pas un choix court terme, mais un choix qui engage dans le temps , et dont le succès ne sera pas celui de son initiateur mais celui d'autres acteurs. Quelle satisfaction d'y avoir contribué, d'avoir contribué à construire un monde de demain équilibré, pour lequel tout est ouvert aujourd'hui.

#immobilier   #pourlindividu  #pouvoirdelindividu  "societededemain  #avenir

 

12/11/18

La vente en ligne divise par quatre les émissions de gaz à effet de serre  : une réalité à intégrer.

3.6 kms est le trajet moyen d'une livraison en point relais ou à la poste.13.7 kms le trajet moyen pour les mêmes produits en boutique: soit 9 kms économisés par commande avec les livraisons mutualisées sur un même parcours  ( source FEVAD/ESTIA)

L'omnicanal est bien réel, et il ne convient pas de combattre on et off line, s'il fallait encore l'expliquer.

Le monde on line , plus récent, plus jeune dans ses équipes, intègre mieux, et plus vite les attentes du public et agit rapidement aussi en off line : sa multicanalité est accélérée

Le monde off line peine par le poids de l'histoire et des acquis.

#retailonline  #multicanal  #omnicanal

Recommandations :

Faire des lieux off line en place,  des lieux remarquables, et instagrammables.

Faire des lieux où l'on peut acheter dans les magasins et directement dans les vitrines ; offrir un pôle central dans les galeries/centres/parcs,  visuel, digital où l'on peut acheter en mobilité , et rendre ainsi possible l'omnicanal.

 #instagrammable

19/11/18

Recommandations :

L'aménagement des lieux retail, commerces et centres/parcs seront pensés multifonctions et transformables : centres et parcs commerciaux aujourd'hui peuvent être demain des plateformes logistiques, des lieux de co working, des lieux de loisirs, ......

La base possible de fonctions sectorielles à répartir aujourd'hui  #immobiliermixte : commerces, loisirs, restauration, hôtellerie, co working, co show rooming de lancement de produits, espaces de création artistiques, espaces de spectacles, de théâtre, notamment.

Le travail des lieux est une réflexion en association avec créatifs et nouveaux métiers du numérique, pour un espace dans son époque, et une créativité nouvelle.

#urbanisme  #architecture

 

3/12/18

Recommandations

En 2009 EKINA réalisait une conférence mettant en avant la nécessité à venir d'un bail omnicanal #bailomnicanal centre commerciaux #centres commerciaux pour appuyer ses  enseignes, et construire une clientèle identifiable, et monétisable.Trop en avance ? Oui.Donc inutile? Oui  #nouveaubail

Cependant aujourd'hui, les enseignes se sont omnicanalisées, et une démarche commune n'est pas à négliger, gagnant/gagnant.Le chantier reste à l'ordre du jour, avec toutes ses potentialités:

==>Le centre commercial reste un lieu de vie, de rassemblement, d'échanges, un moment possible d'évasion.Il porte les conditions d'actions que ce soit de consommation , de loisirs, de culture, de bien vivre.

 

Par exemple, 33%de la population préfère le BLACK FRIDAY en ligne, mais la fréquentation des centres commerciaux de province sur un échantillon de 30 centres représentatifs des différentes tailles de centres, voit une progression de 10% des flux  sur la semaine du BLACK FRIDAY.

==>les montants moyens de dépense ont été de 151 euros en ligne, et 205 euros en magasins.

 #lieudevie  #retail  #shopping

10/12/18

Et aussi .....

Les intentions d'achat de NOEL en ligne #noelenligne  augmentent, mais un NOEL cocon en magasin trouverait son public : quelles que soient les cibles, un moment récessif, une attention maternante aux autres, une générosité, font en ce temps la différence, sont en mesure de créer le buzz, et de réchauffer la dureté des temps pour le coeur des populations.Les acteurs de l'immobilier commercial restent avec leur marketing souvent trés normé,  dans une réflexion parisienne, déconnectée. Parfois même les acteurs ne fréquentent toujours pas les centres....

Une conférence récente , regroupant des interlocuteurs de grande qualité de l'immobilier, et décrivant l'évolution des tendances d'avenir a mis en avant comme enseignement majeur .....la nécessité de développer l'expertise et la connaissance des différentes branches d'actifs pour optimiser le développement ...........                                              Que dire?......

Moins de financiarisation, moins de modélisation économique, dont on connait toutes les limites, et plus de regard sur les attitudes, l'époque, plus d'empathie, plus de vision, seront les axes de progrès 2019.

Vous voulez plus d’infos sur ces sujets, une synthèse, contactez nous.